Catégorie : des convictions et des idées

« La mixité n’est pas un sujet de femmes pour les femmes : c’est l’affaire de chacun.e, au bénéfice de toutes et tous »

Commentaires

 

Rencontre avec Garance Wattez-Richard et Nathalie Aubonnet, co-présidentes de Mix’iN, réseau mixité d’AXA.

Garance Wattez-Richard & Nathalie Aubonnet

Garance Wattez-Richard & Nathalie Aubonnet

Garance Wattez-Richard est directrice d’AXA Emerging Customers. Nathalie Aubonnet est, elle, directrice prévoyance particulier/professionnels d’AXA France.

Ensemble, elles co-président Mix’iN, le réseau mixité d’AXA. La rédaction du blog Financi’Elles les a interrogées sur leur vision de l’égalité femmes/hommes et le rôle d’un réseau pour la faire progresser.

 

Lire la suite

Publié par :

Ne pas confondre fintech et fitness!

Commentaires

 

Une récente enquête Deloitte révèle que 4% seulement des Français.es savent ce qu’est la fintech… Et qu’ils sont tout autant à confondre « fintech » et « fitness ».

Au-delà du sourire (peut-être un peu jaune) que suscite cette curieuse association paronomatique, l’étude est révélatrice d’un besoin urgent de développer la culture de la finance d’avenir pour la rendre plus appropriable par les client.es, les entrepreneur.es et l’ensemble du tissu économique et social nécessairement appelé à être impacté, sinon partie prenante, des transformations majeures du secteur.

Lire la suite

Publié par :

Financi’Elles, « Global Partner » du Global Summit of Women 2017

Commentaires

3 questions à Anne de Blignières, membre d’honneur de la Fédération Financi’Elles

Anne de Blignières est médiatrice du groupe Caisse des Dépôts. Co-fondatrice de Financi’Elles, elle en a été la co-présidente jusqu’à l’automne 2016. Elle en est aujourd’hui membre d’honneur, aux côtés de Nathalie Rachou, Clara Gaymard et Arielle de Rothschild.

Elle est à l’origine du partenariat que notre Fédération des réseaux mixité de la banque, finance, assurance a scellé avec le Global Summit of Women, dont la 24ème édition se tiendra à Tokyo, du 11 au 13 mai 2017. Et elle y sera, bien sûr !
Le blog Financi’Elles est allé l’interroger sur les raisons et les attentes de ce partenariat avec l’une des plus grandes manifestations internationales dédiées à la mixité.

 

 

Lire la suite

Publié par :

Financi’Elles soutient l’appel « Les métiers du futur ont besoin de mixité »

Commentaires

Initiative de Catherine Ladousse, Présidente du Cercle InterElles, Claudine Schmuck, Présidente du groupe Informatique et Telecom Sciences Po Alumni et Thaima Samman, Présidente de European Network For Women in Leadership, l’Appel « Les métiers du futur ont besoin de mixité » est paru dans les Echos à la veille de la Journée Internationale des Droits des Femmes et de la Journée de la Femme Digitale.

Lire la suite

Publié par :

5 raisons de voir absolument le documentaire « Women & Money »

3 Réponses

 

Le réseau PWN Paris s’est doté d’un think tank interne dénommé « Women & Money ». Après avoir mené, en 2013, une grande enquête européenne sur le rapport des femmes à l’argent, cette commission d’études a sorti cette année un documentaire très complet sur un sujet rarement traité par les médias et peu expertisé par la littérature scientifique.

La rédaction du blog Financi’Elles a vu ce film et vous le recommande chaudement.

Lire la suite

Publié par :

Retour sur la conférence Financi’Elles sur les stéréotypes dans l’éducation

Commentaires

Financi’Elles innove en cette saison 2016-2017 en proposant un cycle de conférences inspirantes organisé par le Comité Réseau en partenariat avec l’ANVIE, structure dédiée à la rencontre entre intellectuel.les et décideur.euses du monde de l’entreprise.

Destinées à nourrir la nourrir la réflexion et la culture de l’égalité des bureaux des réseaux membres de Financi’Elles, ces conférences sont aussi l’occasion de partager l’énergie et les bonnes idées pour  contribuer à accélérer l’agenda de la mixité dans les entreprises.

Lire la suite

Publié par :

Jouons-la comme le staff féminin d’Obama : la stratégie de l’amplification

Commentaires

 

Dans le staff rapproché d’Obama, on comptait, lors du premier mandat, une conseillère pour deux conseillers. Si ces femmes étaient suffisamment nombreuses pour échapper au syndrome de la schtroumpfette (voir vidéo en fin d’article) qui réduit une femme seule dans un monde d’hommes à l’assignation au féminin, leur état de « minorité » n’en était pas moins un handicap pour faire entendre et avancer leurs idées.

Elles ont trouvé une stratégie aussi habile qu’efficace pour lever ce frein à leur capacité d’influence : l’amplification. Décryptage et explications.

 

Lire la suite

Publié par :