Financi’Elles soutient l’appel « Les métiers du futur ont besoin de mixité »

Commentaires

des convictions et des idées en direct des réseaux ! la mixité en action
Femmes tech

Initiative de Catherine Ladousse, Présidente du Cercle InterElles, Claudine Schmuck, Présidente du groupe Informatique et Telecom Sciences Po Alumni et Thaima Samman, Présidente de European Network For Women in Leadership, l’Appel « Les métiers du futur ont besoin de mixité » est paru dans les Echos à la veille de la Journée Internationale des Droits des Femmes et de la Journée de la Femme Digitale.

Investissement-tech-minIl adresse aux candidat.es à l’élection présidentielle un constat alarmant, celui de l’insuffisante mixité femmes/hommes dans le secteur des techs, et relaie 17 propositions d’action pour inciter les jeunes filles à s’orienter vers les études et métiers scientifiques et technologiques, amplifier le financement des start-ups fondées par des femmes, contrer les effets de plafond de verre qui se reproduisent dans les univers innovants comme ils existent dans les organisations traditionnelles…

Parce que big data & blockchain, fintech et nouveaux modèles de financement de l’économie sont au coeur des transformations du monde de la finance, Financi’Elles et ses réseaux membres accordent une attention toute particulière à l’articulation de ces enjeux avec ceux de la mixité et aux effets de la transformation digitale sur l’égalité professionnelle. Aussi, c’est sans hésiter que notre Fédération a choisi d’être signataire de l’Appel « Les métiers du futur ont besoin de mixité », aux côtés  de plusieurs de ses réseaux membres : HSBC 50/50 au féminin, Alter Egales Caisse des Dépôts, SIGN SCOR, Association Mixcity BNP Paribas

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *