Accord-cadre sur l’entrepreneuriat féminin : BNP, BPCE et la Caisse des Dépôts s’engagent!

Commentaires

la mixité en action
IMG_9504

 


IMG_9513Le 7 octobre 2017 au Havre, en marge du Forum pour l’Economie Positive, était officiellement signé l’accord-cadre en faveur de l’entrepreneuriat des femmes qui lie l’Etat, représenté par Marlène Schiappa, à trois acteurs majeurs du financement de l’entrepreneuriat dans les territoires : BNP Paribas, les Caisses d’Epargne et la Caisse des Dépôts.

Non seulement il s’agit là de trois partenaires de la Fédération Financi’Elles, mais encore faut-il souligner que la conclusion de cet accord-cadre fait directement écho à l’une des missions que notre réseau de réseaux s’est donnée : irriguer la culture de la mixité dans l’ensemble du tissu économique via les flux financiers de l’économie réelle. C’est en étant des acteurs du financement sensibilisés au besoin de mixité pour la performance et la croissance que nos organisations peuvent contribuer, par  leur activité business, à changer aussi la société.

 

IMG_9512Cet accord fixe l’objectif de 40% au moins de femmes parmi les entrepreneur.es à l’horizon 2020.

Il précise également la méthode, avec 5 actions concrètes à mettre en oeuvre pour se donner les moyens d’atteindre l’objectif :

– L’élaboration d’une nouvelle génération de plans d’actions régionaux assortis d’indicateurs et d’objectifs, que ce soit en termes de création d’entreprise, ou de nombre de femmes accompagnées ou financer par les principaux réseaux de la création d’entreprise ;
– La création et la reprise d’entreprises par les femmes par des actions d’accompagnement allant de la sensibilisation à l’accompagnement post-création tel que le marrainage.
– Le développement d’outils financiers : tel que le Fonds de garantie pour la création, la reprise et le développement d’entreprise à l’initiative des femmes (FGIF) mais aussi des fonds d’investissement à impacts.
– Le développement d’actions dans les territoires fragiles (quartiers prioritaires ou zones de revitalisation rurales) et auprès des publics jeunes, avec notamment des dispositifs comme les CitésLab ou les Pépites.
– La valorisation de l’entrepreneuriat féminin par la formation, la sensibilisation et la communication, tel que le soutien aux concours féminins qui permettent d’accroître la visibilité des femmes entrepreneures.

 

IMG_9500BNP Paribas et Caisse d’Epargne prennent des engagements forts, notamment de réaliser des études identifiant les leviers favorisant la création d’entreprises par des femmes ; de contractualiser avec des associations ou des réseaux développant des programmes sur l’entrepreneuriat féminin ; de faciliter l’accès des femmes entrepreneures au micro-crédit professionnel et aux garanties pour la création, la reprise et le développement d’entreprise à l’initiative des femmes ; d’accompagner les femmes entrepreneures dans les territoires fragiles ; de sensibiliser les conseillers bancaires à l’entrepreneuriat féminin.

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *